Sélectionner une page

Digital Detox : Quand se déconnecter devient urgent !

Digital Detox : Quand se déconnecter devient urgent !

Dans nos sociétés hyper-connectées, pour beaucoup d’entre nous, impossible d’imaginer 24h sans smartphone, sans internet, ni mails, ni rien de connecté en fait. Une majorité de Français se disent angoissés lorsqu’ils perdent leur smartphone ou que celui ci n’a plus de batterie. Et pourtant, une part de nous, vous savez la petite voix, sent bien que quelque chose ne va pas, réclame une déconnexion, un retour à l’essentiel. Une digital detox en fait!

L’hyper-connectivité, tous drogués ?

Nous vivons dans un monde hyper-connecté. Nous sommes noyés en permanence dans une masse considérable et incessante de mails, d’informations, de messages, sms… Notre cerveau est en permanence, au travail, à la maison, partout et tout temps, sollicité pour traiter ces informations. Nous avons quasiment en permanence un écran devant les yeux. Smartphone, ordinateur, télé connectée, tablette, liseuse… Cette hyper-connectivité a des conséquences néfastes sur notre santé mentale, le nombre de dépressions, de burn-out, ne cesse d’augmenter, mais aussi sur nos fonctions cognitives, la capacité de concentration moyenne diminue en permanence. Si la digitalisation de la société a des conséquences très positives et peut être une bonne chose, il est cependant essentiel de « décrocher » de temps en temps. Ces moments de « repos numérique » sont indispensables pour se reconnecter aux choses essentielles qui nous entourent. Il faut savoir sortir du virtuel pour vivre réellement. Cette déconnexion a un nom, branché lui aussi : la Digital Detox.

Une aubaine pour le secteur touristique

Nombreux sont les prestataires qui ont compris l’importance du phénomène et qui surfent sur cette vague. On ne compte plus les spas, les cafés, les hôtels qui vous confisquent votre téléphone à l’entrée. Car, pour « décrocher », il faut, comme dans toute cure de désintox, y être forcé. C’est donc sur ce postulat que se sont lancées diverses activités concentrées sur la Digital Detox. Nombreuses aussi sont les start-up qui ont vu sur ce créneau, une occasion de faire des affaires. Proposer des séjours 100 % déconnectés, c’est par exemple le credo d’Out Of Reach, une jeune pousse créée il y a quelques années. Ses fondatrices proposent à leurs clients plusieurs services pour les rassurer, numéros d’urgence, conciergerie… Car, si se déconnecter est un besoin, c’est aussi angoissant. Et ça le secteur l’a bien compris aussi. C’est tout un marché qui s’organise. Effet de mode ou réel besoin? Le temps nous le dira. Ce qui est sur, c’est que l’hyper-connectivité ne semble pas prêt de diminuer. Par conséquent, on peut supposer que le marché de la déconnexion a encore de (très) beaux jours devant lui. Quitte a cumuler les paradoxes. Comme par exemple le fait que la majorité des prestations de déconnexion, se commandent… par internet ou via son smartphone !

La digital detox, un marché qui s’organise

Nombreux sont les prestataires qui ont compris l’importance du phénomène et qui surfent sur cette vague. On ne compte plus les spas, les cafés, les hôtels qui vous confisquent votre téléphone à l’entrée. Car, pour « décrocher », il faut, comme dans toute cure de désintox, y être forcé. C’est donc sur ce postulat que se sont lancées diverses activités concentrées sur la Digital Detox. Nombreuses aussi sont les start-up qui ont vu sur ce créneau, une occasion de faire des affaires. Proposer des séjours 100 % déconnectés, c’est par exemple le credo d’Out Of Reach, une jeune pousse créée il y a quelques années. Ses fondatrices proposent à leurs clients plusieurs services pour les rassurer, numéros d’urgence, conciergerie… Car, si se déconnecter est un besoin, c’est aussi angoissant. Et ça le secteur l’a bien compris aussi. C’est tout un marché qui s’organise. Effet de mode ou réel besoin? Le temps nous le dira. Ce qui est sur, c’est que l’hyper-connectivité ne semble pas prêt de diminuer. Par conséquent, on peut supposer que le marché de la déconnexion a encore de (très) beaux jours devant lui. Quitte a cumuler les paradoxes. Comme par exemple le fait que la majorité des prestations de déconnexion, se commandent… par internet ou via son smartphone !

A propos de l'auteur

Yanis Chauvel

Consultant en Tourisme Digital Fondateur du blog Tourismedigital.info Créateur altertourism.fr

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Suivez TourismeDigital.info sur les réseaux sociaux




Pas le temps de vous connecter?

 

Abonnez vous à la Newsletter!

 

Pas le temps de vous connecter?

Merci pour votre inscription!

Pin It on Pinterest

Shares