Sélectionner une page

Influenceurs, protégez la nature : utilisez la localisation fictive !

Influenceurs, protégez la nature : utilisez la localisation fictive !

C’est un peu le message de l’ONG WWF qui a convaincu Instagram de donner la possibilité à l’utilisateur de définir une localisation fictive pour ses clichés. Le but ? Limiter les conséquences écologiques désastreuses qu’un post Instagram peut avoir sur certains espaces naturels.

Instagram, nouveau vecteur du tourisme de masse

Instagram devient un acteur incontournable dans le choix d’une destination pour de nombreux consommateurs. Il faut dire que les influenceurs présents sur le réseau se donnent de la peine pour que la photo postée soit la plus réussie possible. D’un autre coté, de plus en plus de destinations travaillent leur image sur le réseau. Impensable, pour un organisme de promotion de snober Insta ! Le réseau social pensé pour la photo séduit une clientèle de plus en plus connectée et une seule photo peut avoir des retombées insoupçonnables. Comme la venue de milliers, voire de centaines de milliers de touristes dans un lieu auparavant totalement inconnu. Je ne listerai pas les nombreuses dérives liées à Instagram dans cet article, je les aborde régulièrement et je ne voudrai pas me répéter ! Cependant, les conséquences d’un seul cliché peuvent être lourdes. Imaginez des hordes de touristes débarquant du jour au lendemain dans un espace naturel où aucune mesure de protection n’a été prise pour y faire face… A court terme, cet espace sera fortement sous pression et son écosystème en danger. Avec Instagram et les réseaux sociaux, impossible de prévoir quel lieu sera la nouvelle coqueluche du public et donc d’en atténuer les conséquences.

Un message d’alerte lancé par WWF

L’ONG alerte sur les dangers du tourisme de masse lié aux clichés sur Instagram et s’inquiète du nombre de lieux naturels en danger de disparition. C’est partant de ce constat qu’elle a convaincu le réseau social de permettre à ses utilisateurs de ne pas dévoiler la localisation de leurs photos. En inscrivant la mention Protect Nature, la localisation fictive sur Instagram indique les locaux de la WWF à Paris. L’ONG espère ainsi sensibiliser les utilisateurs à cette problématique. Une aubaine aussi pour les influenceurs qui pourront continuer à faire rêver des millions de personnes sans pour autant se sentir responsable de la destruction d’un site naturel !

A propos de l'auteur

Yanis Chauvel

Consultant en Tourisme Digital Fondateur du blog Tourismedigital.info Créateur altertourism.fr

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Suivez TourismeDigital.info sur les réseaux sociaux




Pin It on Pinterest

Shares