Sélectionner une page

L’Office du Tourisme mobile, conséquence de la digitalisation ?

L’Office du Tourisme mobile, conséquence de la digitalisation ?

A l’heure du numérique, il n’est pas inutile de rappeler à quel point le contact humain est important. Il doit être au cœur de chaque démarche. Les office du tourisme l’ont bien compris et multiplient les initiatives pour rester au contact des hôtes. L’office du tourisme mobile prend de plus en plus d’importance.

Alterwebservices - Conception Web

Si tu ne viens pas à l’Office du Tourisme, l’Infotruck viendra à toi !

Né au début des années 2010, le concept de l’Office du Tourisme itinérant en camion se répand et fait des émules. L’été est bien sûr sa saison de prédilection et chaque année, quelques camions de plus sillonnent les routes. Leur objectif ? Venir au contact d’une clientèle qui ne se déplace plus dans les OT traditionnels. On voit ces camions d’information au bord des plages, sur les marchés, dans les villages. Les réactions sont positives et les retours satisfaisants. Les conseillers touchent des personnes qui ne se déplacent plus pour obtenir des informations. Le concept est adaptable dans de nombreux territoires. Il convient particulièrement aux espaces ruraux.

Je vous parlais, au printemps dernier, de l’office du tourisme du Médoc Plein Sud et de son processus de digitalisation. Dans ce cas, la digitalisation passe par la la mise en place d’un camion d’information. Mais de Saint-Malo à Brive, en passant par la Vienne, ces infotrucks sont partout ! Le dernier né est celui de l’Office du Tourisme de Montmorillon dans la Vienne. Depuis sa mise en service il y a un mois, il a déjà parcouru plus de 1000 kms et les touristes sont ravis.

Un anachronisme à l’heure du digital ?

Avec Internet, les smartphones et l’accès toujours plus facile à l’information en ligne, ces initiatives peuvent sembler dérisoires. Les mauvaises langues iront même jusqu’à dire que c’est le chant du cygne pour les structures d’information. L’office du tourisme est vu par beaucoup comme un vestige de l’ancien temps, une survivance du tourisme tel qu’on le pratiquait il y a quelques décennies.

Pourtant, le succès de ces offices du tourisme mobiles pour aller à la rencontre des touristes raconte une autre histoire. Cela envoie un message clair aux institutionnels : il faut revenir aux fondamentaux de l’Office du Tourisme. Et quelle est la mission première de ces organismes ? L’accueil ! Dans la notion d’accueil, il y a forcément la notion de contact humain. Aujourd’hui encore plus qu’hier, les gens ont besoin de « vraies » relations. Aller à la rencontre des gens, voilà la vraie mission des OT. Et si ces structures ont un avenir, c’est sans doute sur le terrain et non plus uniquement dans des bureaux d’accueil qu’il se situe.

Alterwebservices - Conception Web

Plaidoyer pour un Office du Tourisme mobile et accessible

Pour avoir travaillé pendant de nombreuses années en office du tourisme, à différents niveaux, je connais bien ces structures et leurs problématiques. Ce monde est en perpétuelle évolution et il est nécessaire de s’y adapter. Le monde change, les gens changent, les habitudes se modifient, et pourtant, la majorité des offices du tourisme continuent d’assurer leur mission d’accueil comme ils le faisaient à leur création dans les années 50. Bien sûr, dit comme cela, c’est un peu radical. Il y a eu des évolutions majeures, liées notamment au numériques et aux nouvelles technologies. Je parle uniquement de la mission d’accueil et d’information. Mais c’est la base, le socle sur lequel repose la structure. Et ce socle ne change pas. Ou trop peu. Alors oui, l’office du tourisme s’est digitalisé. L’information est accessible facilement via un site internet, des applications, des supports d’information digitaux…mais la logique est toujours la même : le client doit faire l’effort de chercher l’information. Comme il doit faire l’effort de se rendre à l’office du tourisme. Et c’est cela qui doit changer. Et cela change, partout les collaborateurs des offices du tourisme vont au contact des visiteurs. Que ce soit à pied, en camion, à vélo ou que sais je encore, c’est cela qui est important. Le digital nous a rappelé l’importance d’aller au contact. Et c’est peut être sa véritable force !

A propos de l'auteur

Yanis Chauvel

Consultant en Tourisme Digital Fondateur du blog Tourismedigital.info Créateur altertourism.fr

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Suivez TourismeDigital.info sur les réseaux sociaux




Pin It on Pinterest

Shares