Sélectionner une page

VTC : Uber rachète Careem pour plus de 3 Milliards de dollars

VTC : Uber rachète Careem pour plus de 3 Milliards de dollars

D’après l’annonce d’Uber sur son site internet, ce serait la plus grosse transaction jamais effectuée au Moyen Orient dans le domaine. Uber a annoncé ce matin le rachat de Careem, son principal concurrent. Careem est principalement actif au Moyen-Orient, Afrique du Nord, Turquie et au Pakistan.

Careem, une startup au succès fulgurant sur le modèle d’Uber

Présente dans plus de 15 pays du Moyen Orient et d’Asie du Sud, Careem est principal opérateur VTC de la région MENA (Middle Esat North Africa). Créée en 2012 par Mudassir Sheikha et Magnus Olsson, la compagnie trouve rapidement un public. Elle se déploie très rapidement pour être aujourd’hui présente dans près de 120 villes de la région. D’Istanbul à Casablanca, en passant par Le Caire, Amman ou Islamabad, Careem est une société incontournable du Moyen Orient où elle est aux coudes à coudes avec Uber. Elle a révolutionné le transport et créé de nombreux emplois. Cette mainmise sur le transport de personnes et sur le marché des VTC ne s’est pas fait sans heurts et la société a souvent fait l’objet de critiques. C’est le cas notamment en Égypte où elle a dû faire face à une fronde des chauffeurs de taxi. Malgré ces difficultés, l’essor de la société n’est jamais retombé. Ce rachat par le géant américain pour plus de 3 milliards de dollars est le symbole d’un modèle économique qui a su conquérir tout un marché à la vitesse de la lumière.

Careem et Uber: une gestion séparée mais des intérêts communs

Dans un mail envoyé à tous les employés d’Uber ce matin quelques minutes avant l’annonce officielle, Dara Khosrowshahi, CEO de la compagnie, explique que les deux sociétés garderont une gestion séparée. Les fondateurs de Careem restent aux commande de leur compagnie. La société basée aux Emirats Arabes Unis continuera d’opérer sous le nom de Careem. Elle sera cependant entièrement affiliée à Uber. Ce mode de fonctionnement, permettra de continuer à tester de nouveaux produits sur non plus une mais deux plateformes reconnues et performantes. Grâce à Careem, Uber peut aussi faire son retour sur le marché marocain qu’il avait du quitter en février 2018.

Plusieurs mois de négociation

Les premiers échanges datent de juillet dernier. Depuis cette date, les deux sociétés avaient entamé des pourparlers afin de mettre fin à une rivalité commerciale dans la région. Depuis quelques semaines la rumeur courait qu’un accord avait été trouvé. Finalement l’annonce officielle est tombée ce matin mais il faudra encore attendre 2020 pour que l’accord et la transaction soient totalement finalisés selon Uber sur son site Internet.

Crédit photo: ©Uber

A propos de l'auteur

Yanis Chauvel

Consultant en Tourisme Digital Fondateur du blog Tourismedigital.info Créateur altertourism.fr

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Suivez TourismeDigital.info sur les réseaux sociaux




Pin It on Pinterest

Shares