Sélectionner une page

« Game Of Thrones » : Une manne pour le tourisme en Irlande du Nord

« Game Of Thrones » : Une manne pour le tourisme en Irlande du Nord

Je dois avouer que je fais partie de ces cas rares, de ces individus en voie d’extinction prochaine. Je fais partie de ces personnes, de plus en plus difficiles à dénicher, qui n’ont jamais vu un épisode de « Game of Thrones » ! Et pourtant, difficile de passer à coté du phénomène et des ses conséquences sur la fréquentation touristique des lieux de tournage.

La Nouvelle Zélande et le « Seigneur des Anneaux »

Utiliser les lieux de tournage de certains films cultes pour attirer des visiteurs, le phénomène est ancien mais tend à devenir de plus en plus courant. L’exemple le plus flagrant de ces dernières années reste la Nouvelle Zélande, lieu de tournage de la trilogie du Seigneur des Anneaux et qui attire chaque année des hordes de fans, venus admirer en vrai la maison de Frodon Sacquet ou arpenter les sentiers de la Comté. La Nouvelle Zélande a bien profité de cette manne financière, relancée il y a peu par la sortie de Bilbo le hobbit. Désormais, le Seigneur des Anneaux est bien ancré dans le paysage touristique du pays et, même si la future série sera tournée en Écosse (Ô trahison!), ce n’est sans doute pas près de se terminer.

Game of Thrones, une aubaine à saisir pour de nombreuses destinations

La série, qui a entamé sa 8ème et dernière saison ces derniers jours (oui, à moins de vivre dans une grotte, difficile de passer à coté de l’information!), a été tournée dans plusieurs pays et chacun des lieux de tournage attire son lot de curieux. En Croatie, en Espagne ou à Malte, nombreux ont été les fans qui se sont rendus sur les lieux mythiques de leur série favorite. Mais c’est en Irlande du Nord que les retombées ont été les plus importantes.

Et pour cause : l’Office du Tourisme de la région y voit une occasion inespérée de changer l’image de la province britannique. Il faut dire que le conflit entre partisans de l’union avec les britanniques et les catholiques républicains a duré 30 ans et fait plus de 3500 victimes. Même si la situation est beaucoup plus calme depuis quelques années, il n’est pas aisé de faire oublier ce conflit et de vendre la destination. C’est pourquoi la province joue la carte de la série et fait de son mieux pour lier son destin touristique au succès de Game of Thrones.

Game of Thrones à toutes les sauces

Selon les statistiques de l’Office du Tourisme, un touriste sur six se rend en Irlande du Nord à cause de la série. Ils étaient plus de 120 000 déjà en 2016 ! Pour satisfaire ces fans inconditionnels, tout est mis en œuvre. Des cohortes de bus quittent Belfast tous les jours pour des excursions sur les traces des lieux de tournage. A leurs bords, des passionnés de tous pays et des figurants de la série qui leur servent de guides. Il en vient du Japon, de Russie, de Patagonie entre autre. 5 compagnies vivent de cette activité et la demande ne cesse d’augmenter.

D’autres sociétés proposent des parcours immersifs sur les traces des protagonistes (ne me demandez pas lesquels!), des stages d’initiations au combat à l’épée et même des photos avec les deux loups rescapés du tournage… Pour tous les goûts vous disais je !

La saison de la dernière chance!

Avec la dernière saison, le risque est de voir la source se tarir… Pour éviter cela, l’Office du Tourisme a joué le tout pour le tout. Quitte à frôler l’indigestion, mais quand on aime on ne compte pas ! Pour célébrer la fin de la série, à chaque nouvel épisode, un vitrail sera dévoilé dans la capitale Nord Irlandaise. C’est l’opération « Glass of Thrones ». 6 épisodes, 6 vitraux en ville de Belfast.

Pour compléter le dispositif, un site internet a été lancé. Chaque vitrail vous renvoie à une idée d’excursion sur le thème de la série. Et accessoirement vous permet de vous prendre en photo à la place des héros de la série et d’avoir votre propre vitrail… Enfin, pour les plus mordus, une tapisserie inspirée de la tapisserie de Bayeux permet de revivre les évènements des saisons précédentes !

A voir si, avec la fin de la série, la flamme s’éteindra ou si, au contraire et comme le supposent les autorités touristiques de la province, la nostalgie sera encore plus forte et bénéficiera encore plus au tourisme de l’Irlande du Nord.

A propos de l'auteur

Yanis Chauvel

Consultant en Tourisme Digital Fondateur du blog Tourismedigital.info Créateur altertourism.fr

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Suivez TourismeDigital.info sur les réseaux sociaux




Pin It on Pinterest

Shares